L’éco-conduite pour bien conduire et mieux se conduire

Arlysère a été labellisé TEPOS et TEPCV, montrant par là-même l’investissement de la collectivité dans le développement durable. Dans ce cadre, la mobilité revêt un intérêt tout particulier, les déplacements générant des gaz à effet de serre, consommant de l’énergie fossile et induisant des pollutions de l’air.

L’Agglomération s’est donc lancée depuis sa création dans une politique volontariste de développement des modes de déplacement alternatifs à la voiture individuelle.

Dans cette optique, une action d’éco-conduite a été organisée fin mars 2019 avec des agents de la collectivité et des bénévoles des trois associations de mobilité solidaire intervenant sur le territoire : Covoiturage associatif du canton de Grésy, Trans Beaufortain et Trans Service Association.

L’éco-conduite correspond à l’ensemble des techniques permettant d’économiser jusqu’à 1 litre aux 100 km, par rapport à une conduite « classique », de baisser la fréquence et la gravité des incidents et accidents routiers, de réduire certaines usures mécaniques (pneumatiques, plaquettes et disques de frein, frais de carrosserie, etc.).

Elle se base sur des actions spécifiques qui passent par le suivi des entretiens mécaniques, la gestion des trajets courts, mais la vitesse moyenne reste la même, la pédagogie étant basée sur cette orientation :

  • Tout d’abord trajets en conduite « habituelle »
  • Puis exercices et théorie sur l’éco-conduite
  • A nouveau les mêmes trajets qu’avant la théorie, en éco-conduite
  • Enfin, comparaison avant et après.

Les formations d’éco-conduite pour conducteurs de véhicules légers (permis B, incluant les utilitaires) existent depuis 2008 en France et depuis le début des années 1990 en Suisse. Elles sont la déclinaison de ce qui existe déjà pour les conducteurs de camions, de cars et de bus.

Pour qu’une formation réussisse et s’inscrive dans la durée, il est envisagé de mettre en place avant et après la formation un suivi de consommation, des frais mécaniques, de carrosserie et de sinistralité routière. Ces orientations doivent permettre que les personnes suivant la formation soient motivées et sensibilisent leurs collègues à ces nouvelles règles de conduite.

Restez informés en recevant nos dernières actualités