Agriculture et forêt

Consciente du rôle majeur joué par l’agriculture sur son territoire, tant d’un point de vue économique qu’environnemental et paysager, l’Agglomération Arlysère soutient ce secteur d’activités, au travers notamment :

  • d’un accompagnement financier aux groupements et organismes agricoles du territoire, qui constituent un maillon essentiel de la dynamique agricole et un interlocuteur privilégié de la collectivité
  • du portage d’un Plan Pastoral territorial 2016-2020, outil de financement du pastoralisme local (crédits régionaux et européens) ; avec près de 15 852 ha les espaces pastoraux des Communes du territoire Arlysère contribuent de manière significative à l’armature des espaces naturels, agricoles et des paysages dont le SCoT souhaite la préservation et la valorisation.

 

Après avoir également accompagné financièrement les plusieurs projets de magasins de producteurs et ceux des coopératives laitières du Beaufortain et du Val d’Arly, Arlysère souhaite par ailleurs associer ces structures à la dynamique de Territoire à Energie Positive (TEPOS), à laquelle elles contribuent à leur niveau (circuits courts, économies d’énergie sur les collectes et process, etc).

 

La collaboration est à poursuivre et renouveler dans le cadre d’échanges réguliers avec la commission Agriculture/Forêt, sur des sujets aussi variés que l’installation de jeunes agriculteurs, la problématique de la reprise des exploitations agricoles, la préservation du foncier agricole, la gestion des effluents et sous-produits, la valorisation locale des productions, l’agri tourisme…

 

Télécharger le Plan pastoral territorial 2016-2020 – Val d’Arly et Grand Arc (PDF-5 MB)

Télécharger le Plan pastoral territorial 2016-2020 – Diagnostic (PDF-15 MB)

Télécharger le Plan pastoral territorial 2016-2020 – Fiches actions (PDF – 1 MB)

 

La filière forêt-bois demeure également l’une des préoccupations des élus locaux : avec une couverture de l’ordre de 50% du territoire (25 000 ha), quelques 11 000 propriétaires privés forestiers, elle constitue une richesse à la fois écologique, environnementale, économique, mais aussi un enjeu : difficultés d’accès et de valorisation liées à la géographie, morcellement de la propriété, concurrence d’autres produits (bois, énergie), maintien de ses fonctionnalités notamment dans la protection contre les risques naturels, etc.

De 2005 à 2012, le syndicat intercommunal Arlysère a initié, porté et animé une Charte forestière de territoire, axée sur la valorisation économique du bois dans un cadre durable. Ces politiques sont aujourd’hui poursuivies au niveau de l’agglo Arlysère, voire amplifiées au travers de la dynamique de transition énergétique dans laquelle le territoire est engagé (TEPOS) :

  • Accompagnement aux projets de chaufferies collectives à biomasse et réseaux de chaleur bois énergie (cf rubrique TEPOS)
  • Travaux préalables à la mise en place d’une plateforme bois énergie sur le territoire, devant faciliter les flux, le stockage, les mélanges de bois énergie, au service des acteurs de la filière, sur le territoire et au-delà.
  • Partenariat avec le CRPF pour accompagner les projets de desserte en forêt privée et la gestion durable des massifs

Ces actions et réflexions prospectives sont là aussi portés par la commission Forêt/Agriculture. Arlysère est par ailleurs membres du Pôle Excellence Bois (PEB) des Savoie.

L'agenda officiel

Il n'y a aucun agenda pour l'instant

Restez informés en recevant nos dernières actualités