Beaufortain

Situation géographique

Le Beaufortain (Savoie) est un massif intra-alpin limité au sud par la vallée de l’Isère (d’Albertville à Bourg St Maurice, (Tarentaise) ; au nord-ouest par le Val d’Arly (d’Albertville à St Gervais les Bains), au nord-est par le val Montjoie (de St Gervais à la croix du Bonhomme) et au sud-ouest par la limite géologique avec le Mont Blanc (du col de la croix du Bonhomme au col du Petit St Bernard).

 

Accès

Par la route

A 19 km d’Albertville, direction Beaufort

En avion

– 80 km de l’aéroport de Chambéry-Aix-les-Bains

– 114 km de l’aéroport de Genève-Cointrin

– 150 km de l’aéroport de Grenoble / Saint-Géoirs

– 160 km de l’aéroport de Lyon / Saint Exupéry

En train

TGV Gare d’Albertville – 19 km

Connexion possible par bus

 

L’Economie

Le territoire compte aussi près de 300 commerces et entreprises artisanales, 170 agriculteurs et 4 barrages hydroélectriques.

On constate une vie associative culturelle et sportive intense ainsi que la présence des services publics, médicaux et du tertiaire.

Globalement on peut constater que le taux d’agriculteurs, d’artisans, de commerçants et de chefs d’entreprises est supérieur à la moyenne française (recensement 2011). A signaler que le bassin d’emplois du Beaufortain est en mesure de limiter les migrations pendulaires ce qui est de nature à limiter une partie de l’évasion commerciale

L’économie du Beaufortain se décline autour :

– du tourisme

– de l’agriculture

– de l’hydroélectricité

– du commerce de proximité et de l’artisanat.

Le Beaufortain c’est l’équilibre entre toutes ces économies.

 

Le Tourisme

L’économie touristique du Beaufortain est relativement récente, fin du XIXè siécle début du XXè, elle s’est structurée et professionnalisée avec l’apparition des sports d’hiver et des stations. Arêches, Hauteluce, puis Les Saisies sont devenus au cours des ans des sites bien équipés et prisés par les vacanciers amateurs de glisse et de bien-être. Les premières compétitions de ski à Hauteluce et à Arêches ont eu lieu autour de 1910. Au printemps, à l’été en automne, le Beaufortain devient le paradis de la randonnée multimodale au milieu d’une nature relativement bien préservée.

Cette économie est donc essentiellement saisonnière, basée sur un concept été hiver qui a largement évolué.

En effet, depuis quelques temps, et compte tenu de la spécificité du territoire, des efforts sont mis en œuvre pour prolonger cette activité sur les 4 saisons. Ainsi un certain nombre de manifestations culturelles et sportives, qui intéressent la population locale et touristique, se déroulent tout le long de l’année.

Le Beaufortain compte 31 311 lits touristiques dont 10 751 lits marchands.

 

 

 

L'agenda officiel

Il n'y a aucun agenda pour l'instant

Restez informés en recevant nos dernières actualités